Nouvelles
Légeret: à quand la révision?

Dans son édition du 23 août 2017, Le Régional consacre une double page fort bien documentée sur les éléments nouveaux découverts par Jacques Secretan au sujet du procès Légeret. Les informations sont reprises dans Le Matin du 24 août.

Auteur du livre «Un assassin imaginaire» publié par les éditions Mon Village, Jacques Secretan a prouvé que la mère adoptive de François Légeret, assassinée selon la Justice vaudoise le 24 décembre 2005 vers 12 heures, avait été vue par Madame Albanesi le même jour vers 17 heures. Mais la Justice vaudoise avait ridiculisé ce témoin et confirmé la condamnation de Légeret.

Dernièrement, il a rencontré et filmé un autre témoin, qui s'est annoncé tardivement, et qui affirme avec force détails avoir vu Madame Légeret avec une autre personne à 17h10, sortant de la boulangerie.

Les deux témoignages concordent parfaitement et prouvent que les «preuves» assénées par la Justice vaudoise n'en sont pas, alors que François Légeret croupit dans les prisons de la Plaine de l'Orbe depuis plus de onze ans.

Que faudra-t-il de plus à la Justice vaudoise pour réviser le procès et peut-être innocenter le prisonnier ?

On trouve dans le livre «Un assassin imaginaire» tous les éléments pour comprendre cet incroyable affaire judiciaire à la vaudoise.

Postée par Jean-Claude Piguet, le 24/08/2017